Comment choisir et réserver son nom de domaine?

Le but de cet article est de vous apporter des connaissances sur les noms de domaines, en abordant différentes questions que vous pourriez vous poser à ce sujet: à quoi sert un nom de domaine, comment fonctionne un nom de domaine, comment le choisir, comment le réserver, et enfin quelques problématiques plus spécifiques, comme le transfert ou le renouvellement.

Si vous êtes pressés et venez chercher une information bien particulière, vous pouvez utiliser le sommaire ci-dessus pour aller directement au paragraphe qui vous intéresse.

Bonne lecture et n’hésitez pas à me communiquer vos remarques dans les commentaires.

Pourquoi avoir son nom de domaine?

Crédibilité

Le premier intérêt est la crédibilité de votre entreprise. Vous pouvez tout à fait avoir un site internet hébergé chez un fournisseur de site tel que Wix, Jimdo ou Blogspot par exemple, sans avoir votre nom de propre nom de domaine : l’adresse de votre site sera alors du type http://monentreprise.wixsite.com.

Avoir votre adresse de site avec votre propre nom de domaine, par exemple http://www.monentreprise.fr fait plus sérieux.

Pérennité et référencement

Au delà de la crédibilité, il y a un autre problème à utiliser le nom de domaine de votre prestataire: la pérennité de l’adresse de votre site.

Prenons un exemple:
Vous avez créé un site chez un prestataire comme Wix ou Jimdo ou Blogspot, et votre site a une adresse comme http://monentreprise.wixsite.com.

Les pages de votre site sont donc référencées dans les résultats des moteurs de recherche avec cette adresse.

Si un jour vous décidez de déménager votre site vers un autre système, vous ne pourrez pas garder votre adresse, vous perdrez donc tout votre référencement.

Alors que si vous avez votre propre nom de domaine, vous pouvez continuer d’utiliser le même nom de domaine, quel que soit le système que vous utilisez pour votre site.

Donc même si votre site est chez un prestataire de CMS hébergé, prenez votre propre nom de domaine (ils le proposent en général).

Exclusivité

Admettons que vous vous disiez: moi, ça ne m’intéresse pas , je ne veux pas faire de site internet. Si une autre entreprise réserve et utilise le nom de domaine correspondant à votre entreprise pour faire son site (selon la règle du “premier arrivé, premier servi” vue ci-dessous), cela peut porter à confusion: les gens qui rechercheront votre nom d’entreprise sur Internet vont tomber sur le site de l’autre entreprise…

Donc même si vous n’avez pas de projet de site dans l’immédiat, il peut être intéressant de réserver le nom de domaine qui correspond à votre entreprise.

Pouvoir utiliser une adresse email professionnelle

Un autre avantage qui rejoint le premier point (la crédibilité), c’est de pouvoir utiliser une adresse mail professionnelle, du type contact@monentreprise.fr.

Vous pouvez lire cet article pour en savoir plus sur l’utilisation d’une adresse mail professionnelle.

C’est quoi, exactement un nom de domaine?

Vous êtes convaincu de l’utilité d’un nom de domaine? Je vais donc vous expliquer maintenant ce qu’est un nom de domaine.

Votre adresse sur internet

Le nom de domaine est l’adresse de votre site sur internet: c’est lui qui permet aux visiteurs de trouver votre site.

On peut dire qu’il représente votre identité sur internet.

Même si vous n’avez pas (encore 😉 ) de site internet, le nom de domaine vous permet de vous créer une adresse mail professionnelle.

 

Comment se décompose le nom de domaine

Le nom de domaine proprement dit est composé d’une chaîne de caractères et d’une extension (.fr, .com, etc. par exemple).

L’adresse internet complète se compose généralement d’un “préfixe”, le plus souvent www, mais cela peut-être autre chose, qu’on appelle “sous-domaine”.

Composition d'un nom de domaine

Composition d’un nom de domaine

Le nom de domaine proprement dit représente un nom de marque, de société, une association, une personne… Ce que vous voulez en fait, le choix est libre.

L’extension:

Il y a plusieurs classes d’extensions. Les plus courantes sont :

– celles représentant une origine géographique (.fr, .uk, .de .be, etc…)

– celles représentant une activité (.com, .org, .asso, etc.)

Explication technique sur le fonctionnement d’un nom de domaine

Un site internet n’est rien d’autre qu’un ensemble de fichiers stockés sur un serveur, qui est un ordinateur relié au réseau Internet.

Comme tout ordinateur relié au réseau, le serveur qui stocke votre site internet possède une adresse IP, qui est une série de chiffres permettant de l’identifier.

Comme il est plus pratique de retenir et de transmettre un nom qui a un sens plutôt qu’une série de chiffres, chaque adresse IP est associée à un nom, ce qu’on appelle le nom de domaine.

La correspondance entre les deux est assurée par le “Système de nom de domaine”, DNS. Quand on dit qu’on fait pointer les DNS du serveur sur le nom de domaine du site, cela signifie qu’on indique que tels fichiers qui composent ce site internet correspondent à tel nom de domaine.

A l’inverse, lorsqu’on veut afficher un site en indiquant son nom de domaine (soit directement dans la barre d’adresse, soit en cliquant sur un lien dans les résultats du moteur de recherche par exemple), le DNS va rechercher à quelle adresse IP correspond le nom de domaine indiqué pour afficher le site.

Note: lorsque vous tombez sur une erreur indiquant un problème de DNS, cela signifie que la liaison entre le nom de domaine et l’adresse IP du serveur n’a pas pu être faite.

 

Quelques règles à connaître

Premier arrivé, premier servi
Deux sociétés ne peuvent pas réserver le même nom de domaine avec la même extension.
Mais on peut avoir une société avec monentreprise.fr et une autre avec monentreprise.com
Ce n’est cependant pas souhaitable, car cela risque d’être confus pour vos clients.
Si le nom de domaine que vous souhaitez est déjà pris avec une autre extension:

  • soit vous voyez si la personne qui a ce nom de domaine l’exploite, et sinon, vous pouvez essayer de la contacter pour le lui racheter.
  • soit vous renoncez et choisissez un autre nom de domaine
  • soit vous prenez le risque d’utiliser le nom de domaine monentreprise.fr alors qu’une autre société utilise monentreprise.com: ça peut être envisageable si les deux entreprises sont dans des domaines très différents.

Cybersquating:
Il existe une pratique qui s’appelle le cybersquatting, qui consiste à réserver des noms de domaine dans l’unique but soit de les revendre à prix fort, soit de les rendre indisponible pour les concurrents.
Pour vous en protéger, vous pouvez réserver votre nom de domaine avec plusieurs extensions (par exemple le .fr et le .com).

Attention aux marques déposées!
La règle du “premier arrivé, premier servi” n’est pas valable dans le cas ou le nom de domaine correspond à une marque déposée (à l’INPI en France).
Vous risquez une action juridique en contrefaçon si vous réservez un nom de domaine qui correspond à une marque déposée dans les cas suivants:

  • la marque a été déposée AVANT la réservation du nom de domaine
  • cette marque déposée doit être exploitée (une marque peut être déchue dès lors qu´elle n´est pas exploitée pendant une période ininterrompue de 5 ans : Art.L714-5 CPI)
  • l’activité de votre société correspond au même champ d’activité que celui pour laquelle la marque a été déposée.

La réservation du nom de domaine ne protège pas votre marque

En sens inverse, le fait de réserver un nom de domaine au nom de votre marque ou de votre société ne protège pas celle-ci d’un point de vue juridique, car l’enregistrement d’un nom de domaine n’équivaut pas à un titre de propriété industrielle.

Pour protéger votre marque, vous devez impérativement la déposer auprès de l’INPI (Institut national de la propriété industrielle)

Vous pouvez lire cet article pour en savoir plus sur le dépôt de marque auprès de l’INPI.

Comment choisir son nom de domaine

Maintenant que vous connaissez l’intérêt d’avoir votre nom de domaine et que vous savez comment cela fonctionne, nous allons voir comment choisir votre nom de domaine.

Le domaine

Le choix du “nom de domaine” lui-même (la partie avant l’extension) est libre, ça vous donne un choix immense, mais voici quelques règles à prendre en compte pour vous aider dans votre choix:

Des mots décrivant votre activité

Vous pouvez choisir un nom de domaine contenant des mots décrivant votre activité, par exemple artisan-plombier: cela peut vous aider à vous positionner sur l’expression “artisan plombier” dans les résultats des moteurs de recherche (mais ce ne sera pas suffisant, lisez cet article pour en savoir plus sur le référencement).

Dans le même ordre d’idée, vous pourriez ajouter une localisation géographique, qui peut vous aider à vous positionner localement, par exemple artisan-plombier-lyon. Le souci, c’est que si vous changez un jour de localisation, il faudra changer de nom de domaine 😉 . C’est faisable, je vous explique comment faire un peu plus bas.

Votre nom ou le nom de votre entreprise ou de votre marque

C’est un choix à mon avis plus pérenne et plus simple (il y a moins de risque que le nom de domaine soit déjà pris), si vous respectez les règles sur la propriété intellectuelle citées plus haut.

Vous pouvez aussi faire un mix des deux: votrenom-artisan-plombier

Simple à retenir et à épeler

Pensez que vous aurez parfois à l’épeler au téléphone, donc évitez un nom trop compliqué à épeler.

Pas trop long

Pour la même raison, préférez un nom de domaine court.

Tirets ou pas?

On conseille souvent d’éviter les tirets pour des raisons pratique (quand on épelle “tiret du 6”, ou “tiret du haut” :-/ ), mais dans certains cas il peut être utile de les mettre, par exemple si l’absence de tirets rend le nom de domaine difficile à lire (lettres doubles ou triples par exemple…). Vous pouvez réserver les deux versions, avec et sans tiret, et faire une redirection de l’un vers l’autre (voir ci-dessous comment faire),  comme ça vous êtes tranquilles.

 Eviter les chiffres

Ils peuvent être difficiles à épeler et source de confusion (nombres en chiffres ou en lettres, etc.)

 Pas d’accents

On peut désormais réserver des nom de domaine avec des accents, mais je vous le déconseille, car ce n’est pas vraiment entré dans les mœurs et ça n’ apporte rien. De plus, c’est difficile à épeler et source d’erreurs.

Pas de marque autre que la vôtre

N’y incluez pas un nom de marque si ce n’est pas la vôtre (par exemple le nom d’une technologie dont vous êtes spécialiste) , vous risqueriez des problèmes juridiques.

Quelle extension?

Il existe des milliers d’extensions, mais je vous conseille de rester simple et classique: .com ou un nom de domaine correspondant à votre lieu d’activité (.fr si votre marché est essentiellement français, ou .be ou .ch, .ca, etc…), un .org éventuellement si vous êtes une organisation.

Ce qu’il faut vérifier avant de réserver votre nom de domaine

Une fois que vous avez trouvé le nom de domaine qui vous convient, vous allez devoir vérifier les points suivants:

Le nom de domaine est-il disponible?

C’est la première chose à vérifier.

Pour cela, vous pouvez aller sur le site de phpnet.org (qui est un fournisseur d’hébergement), indiquez le nom de domaine, et vous verrez pour chaque extension si le nom de domaine est disponible ou pas.

Vérifier la disponibilité d'un nom de domaine

Vérifier la disponibilité d’un nom de domaine

J’aime bien cet outil, car il permet d’indiquer juste le nom de domaine (sans l’extension), et il vous fournit la liste de toutes les extensions.

Vous n’êtes pas obligé de réserver le nom de domaine chez eux, une fois que vous avez repéré que votre nom de domaine préféré est disponible, vous pouvez aller le réserver où bon vous semble.

Vous pouvez aussi aller vérifier sur le site de l’AFNIC, mais celui-ci ne donne les résultats que pour les extensions qu’il gère (France métropolitaine et DOM-TOM). Vous n’aurez pas d’infos sur le .com, .org, etc…

Un conseil: s’il est déjà pris avec une autre extension que celle que vous souhaitez, par exemple, que vous voulez monnomdedomaine.fr et que monnomdedomaine.be est déjà pris, allez voir le site correspondant à monnomdedomaine.be, et vérifiez si l’activité de cette entreprise est proche de la vôtre ou pas. Si les deux activités n’ont rien à voir et que vous tenez vraiment à votre nom de domaine, vous pouvez le réserver (attention toutefois au dépôt de marque).

Plusieurs cas de figure:

  • le nom de domaine est disponible: cela signifie que vous pouvez le réserver.
  • transférable: vous pouvez faire une demande pour racheter le nom de domaine.
  • non disponible: vous ne pouvez rien faire, il faut en trouver un autre.

Comment obtenir plus d’informations sur un nom de domaine non disponible?

Pour obtenir les informations concernant un nom de domaine, il faut consulter la base de données “Whois”. Celle-ci regroupe pour chaque nom de domaine les informations suivantes:

  • Le registry et le registrar
  • Le propriétaire
  • Les contacts Administratif, Technique et Facturation
  • Le statut du nom de domaine
  • Les serveurs de nom (DNS)
  • Les dates d’enregistrement, d’expiration et de mises à jour

Certaines informations peuvent être masquées, mais cette base de données vous donne quand même certaines informations utiles, par exemple la date à la quelle a été créé ou renouvelé un nom de domaine.

Le plupart des bureaux d’enregistrement donnent accès à cette base. Vous pouvez par exemple consulter cette page.

 L’INPI

Comme je l’ai déjà dit plus haut, faites attention à ce que le nom de domaine que vous souhaitez réserver ne corresponde pas à une marque déposée.

Et dans le sens inverse, envisagez de déposer votre marque à l’INPI pour la protéger.

Vous pouvez lire cet article sur le site de l’INPI.

Les réseaux sociaux

Avant de réserver votre nom de domaine, il peut être utile d’aller vérifier si vous pourrez créer vos comptes de réseaux sociaux (ceux qui vous intéressent) avec ce même nom. Vous pourriez par exemple avoir envie de créer la page Facebook “Artisan plombier” pour reprendre notre exemple. Si cette page existe déjà, il vaut peut-être mieux chercher un autre nom de domaine pour lequel vous pourrez créer une page Facebook.

Moteurs de recherche

Une autre chose que vous pouvez vérifier aussi avant de choisir un nom de domaine, c’est faire une recherche dans Google avec les termes de votre nom de domaine pour vérifier le type de résultats qui s’affichent. Ceci concerne plutôt les noms de domaine contenant des termes décrivant votre activité. Vous pourrez ainsi évaluer la concurrence pour voir si c’est une bonne idée de chercher à se positionner sur ces mots-clés.

Activités particulières

L’AFNIC tient à jour une liste de termes soumis à examen préalable, dont l’utilisation est réglementée, soit pour éviter les risques d’atteinte à l’ordre public, soit pour protéger les droits de propriété intellectuelle, soit pour ne pas usurper un nom lié à l’état ou à des collectivités territoriales, soit pour protéger certaines professions.

Ces termes se rapportent à:

  • aux crimes et infractions
  • aux libertés et aux religions
  • aux organismes internationaux
  • aux organismes internet
  • aux noms de pays
  • aux noms de communes et collectivités
  • à l’état
  • aux professions réglementées (professions médicales, géomètres, huissiers, avocats, etc.)

Vous pouvez consulter une liste non exhaustive des termes réglementés sur le site de l’AFNIC, et la liste des communes sur le site de l’INSEE.

Quelques cas particuliers:

Vous souhaitez réserver un nom de domaine pour une commune ou un territoire (département, région).

Pour pouvoir réserver un nom de domaine comme :

  • agglo-nom.fr (pour une communauté d’agglomération, , où nom = le nom de la communauté)
  • cc-nom.fr (pour une communauté de communes)
  • cg-00.fr (pour un conseil général de département, ou 00 correspond au numéro du département)
  • cr-nom.fr  (pour un conseil général, où nom = le nom du département)
  • nom.fr, mairie-nom.fr, ville-nom.fr (pour une commune, où nom = le nom de la commune)

Vous devrez fournir l’identifiant au répertoire siren de l’organisme au nom duquel vous réservez ce nom de domaine.

Vous êtes avocat et souhaitez réserver un nom de domaine pour votre activité

Le nom de domaine doit respecter certaines règles, qui sont définies dans le Règlement Intérieur National de la profession d’avocat, au paragraphe 10.5:

  • “Le nom de domaine doit comporter le nom de l’avocat ou la dénomination du cabinet en totalité ou en abrégé, qui peut être suivi ou précédé du mot « avocat ».
  • “L’utilisation de noms de domaine évoquant de façon générique le titre d’avocat ou un titre pouvant prêter à confusion, un domaine du droit ou une activité relevant de celles de l’avocat, est interdite.” Vous ne pouvez donc pas prendre pour nom de domaine “avocat-droit-immobilier.fr” par exemple.

De plus, le RIN (article 10.5)  stipule que “L’avocat qui ouvre ou modifie substantiellement un site Internet doit en informer le conseil de l’Ordre sans délai et lui communiquer les noms de domaine qui permettent d’y accéder.”
Donc si vous êtes avocat, n’oubliez pas de faire cette déclaration.

Et zut, il est déjà pris!

Vous avez trouvé le nom de domaine parfait pour votre activité, mais patatras, au moment de vérifier sa disponibilité, vous constatez qu’il est déjà pris!

Plusieurs options s’offrent à vous

1 laisser tomber et en chercher un autre…
2. essayer de le racheter à l’heureux détenteur:

Si vous constatez que le site qui utilise le nom de domaine que vous convoitez à l’air à l’abandon (contenu non mis à jour par exemple), vous pouvez toujours tenter de contacter son propriétaire et voir avec lui s’il accepte de vous le céder, à un prix raisonnable (c’est à vous de décider ce qui est “raisonnable” en fonction de l’intérêt que vous éprouvez pour ce nom de domaine.

Il se peut que le nom de domaine soit “en parking”, c’est-à-dire qu’il n’est pas exploité. Quand vous tapez un nom de domaine dans la barre de recherche du navigateur, vous tombez sur une page de ce type:

Nom de domaine en parking

Nom de domaine en parking

Dans ce cas, il vous est possible de rechercher les coordonnées  de son propriétaire dans la base whois pour négocier un rachat avec lui (voir ici)

Le rachat d’un nom de domaine n’est pas une opération très facile, qui suppose d’avoir confiance dans la personne à qui vous rachetez le nom de domaine (et certaines personnes font un business de l’achat/revente de noms de domaine), et de faire certaines manipulations, comme le changement de propriétaire du nom de domaine.

Donc avant de vous lancer là-dedans, évaluez bien l’intérêt que vous y avez…

Réserver son nom de domaine

Où l’acheter

Un nom de domaine s’achète auprès d’un bureau d’enregistrement ou “registrar”, qui est une société spécialisée et autorisée à distribuer les noms de domaine.

Ils ne peuvent pas être achetés à vie, mais seulement pour une période allant de 1 an à 10 ans maximum.

Les registrars proposent souvent également l’hébergement de sites.

Quelques exemples: ovh, gandi, phpnet, o2switch, etc…

Remarque: il est souvent pratique d’avoir le nom de domaine et l’hébergement du site chez le même prestataire, mais ce n’est pas obligatoire: vous pouvez très bien avoir réservé votre nom de domaine chez ovh et héberger votre site ailleurs.

Pour être plus précis, il y a plusieurs niveaux de gestion:

  • l’ICANN (organisme américain), gère l’ensemble des extensions (.com, .net, .fr…)
  • l’ICANN délègue la gestion à des registry , par exemple l’AFNIC en France qui est chargée des extensions en .fr, .re, etc (tout ce qui concerne les extensions correspondant à la France)
  • la vente des noms de domaine est confiée à des bureaux d’enregistrement (registrars). Ceux-ci sont très nombreux, et proposent souvent également l’hébergement de sites.

L’AFNIC fournit un annuaire des bureaux d’enregistrement de noms de domaine.

 

Combien coûte un nom de domaine?

L’ordre de grandeur est de 10 à 15€ par an pour les extensions courantes (.fr, .com, .eu, .org par exemple).

Il peut varier d’un bureau d’enregistrement à l’autre, certains bureaux d’enregistrement offrant une réduction parfois la première année, ou offrant le nom de domaine la première année lorsque vous prenez un hébergement chez eux.

A quel nom réserver un nom de domaine?

A votre nom (ou celui de votre entreprise!). Si vous passez par un prestataire qui réserve le nom de domaine pour vous, assurez-vous qu’il le réserve bien à votre nom, et pas au sien.

Vous aurez à fournir un certain nombre d’informations au moment de l’enregistrement du nom de domaine, en particulier pour réserver un nom de domaine avec une extension en .fr, qui est réservée aux particuliers et entreprises résidents en France:

  • un particulier: fournir votre nom, prénom, date et lieu de naissance.
  • une entreprise: fournir votre numéro siret/siren.
  • une association: fournir votre numéro siret/siren ou les informations de déclaration aux Journaux officiels.

 Réserver plusieurs noms de domaine

Il peut souvent être intéressant de réserver des variations de votre nom de domaine:

  • le même nom avec plusieurs extensions, par exemple monentreprise.fr et monentreprise.com
  • le même nom avec et sans tiret par exemple: monentreprise.fr et mon-entreprise.fr

Dans ce cas, il faudra choisir le nom de domaine principal où vous hébergerez votre site et pour lequel vous créerez votre ou vos adresses email professionnelles, et faire des redirections des noms de domaine secondaires vers le nom de domaine principal.

Je vous explique comment faire les redirections de nom de domaine ci-dessous (“J’ai plusieurs noms de domaine”).

Pour aller plus loin

Je veux changer de nom de domaine

Il se peut que vous ayez un site avec un nom de domaine qui ne vous convient plus pour différentes raisons, par exemple parce que ce nom de domaine contient des termes liés à votre activité, et celle-ci a évolué, ou bien parce que vous voulez changer d’extension. Vous souhaitez donc acheter un autre nom de domaine, mais surtout ne pas perdre le référencement que vous aviez avec l’ancien nom de domaine.

Pour simplifier les exemples, appelons domaine-a.fr le domaine que vous avez actuellement et domaine-b.fr le nouveau domaine.

Si vous vous contentez de faire pointer les DNS de votre site vers domaine-b.fr (rappelez-vous, le pointage des DNS sert à indiquer quel site afficher lorsqu’on indique ce nom de domaine), vous allez avoir un petit problème: le site va bien fonctionner sur domaine-b.fr, mais dans l’index des moteurs de recherche (voir l’article sur le fonctionnement des moteurs de recherche), ce sera toujours domaine-a.fr qui sera enregistré.

De plus si votre site domaine-a.fr fonctionne toujours (parce que vous avez gardé ce nom de domaine et laissé pointer les DNS vers votre site), vous allez vous retrouver avec un problème de “contenu dupliqué”, c’est-à-dire qu’il y aura le même contenu sur deux url différentes (http//domaine-a.fr/notre-offre affichera le même contenu que http//domaine-b.fr/notre-offre), et ça, les moteurs de recherche n’aiment pas du tout, et sanctionnent le site considéré comme “copieur”, donc le plus récent…

Comment éviter cela et changer proprement de nom de domaine?

Première chose: gardez votre ancien nom de domaine au moins un an

Un nom de domaine coûtant entre 10 et 15€ par an, ce n’est pas un investissement insurmontable que de le garder un an de plus.

Cela vous permettra de faire des redirections des anciennes url (celles commençant par domaine-a.fr vers domaine-b.fr). Ainsi, vous indiquerez à Google que les anciennes urls n’existent plus et ont été remplacées par des nouvelles.

Si vous avez beaucoup de “liens entrants”, c’est-à-dire de liens d’autres sites vers le vôtre, vous devrez soit aller demander à ces sites de changer les liens vers votre site, en leur indiquant la nouvelle url, soit garder votre ancien nom de domaine pour ne pas perdre ces liens entrants (les redirections 301 que vous allez mettre en place feront le travail…)

Faire les redirections 301 (ou redirections permanentes)

Dans le cas que je présente ici, on ne change que le nom de domaine, mais on garde le reste du l’url (l’adresse des pages).

Les redirections 301 ou redirections permanentes vont rediriger les anciennes  adresses vers les nouvelles de manière définitive.
Ainsi, lorsqu’un internaute cliquera sur le lien http://domaine-a.fr/notre-offre dans les résultats des moteurs de recherche par exemple, il sera automatiquement redirigé vers http://domaine-b.fr/notre-offre.

Et le fait que ce soit une redirection “301” indique aux robots d’indexation des moteurs de recherche que la redirection est permanente et qu’il doivent supprimer les anciennes adresses de leur index et les remplacer par les nouvelles. Donc peu à peu, les anciennes url vont disparaître des résultats de recherche, et être remplacées par les nouvelles. L’avantage c’est que la popularité des anciennes urls va être transmise aux nouvelles, donc vous ne perdrez pas votre référencement.

Plusieurs manières de faire des redirections 301:

Je vais vous présenter 2 méthodes pour mettre en place des redirections permanentes d’un nom de domaine à un autre.
La première est simple à mettre en oeuvre et ne demande pas de connaissances particulières, la suivante est plus technique et doit être utilisée si vous savez ce que vous faites.

  1. La redirection au niveau de l’hébergeur (ou du bureau d’enregistrement, si les 2 sont dissociés):

Par exemple, chez ovh:

  • Connectez-vous à votre Espace client ovh
  • Cliquez sur le nom de domaine que vous souhaitez rediriger, puis sur l’onglet “redirection”, puis sur “Ajouter une redirection” :
redirection de nom de domaine chez OVH

Faire une redirection de nom de domaine chez OVH

  • Sur l’écran suivant, laissez vide le sous-domaine et cocher “rediriger aussi www.domaine-a.fr”, puis cliquez sur “Suivant”:
Redirection de nom de domaine chez OVH - Etape 1

Redirection de nom de domaine chez OVH – Etape 1

 

  • A l’étape 2, vous indiquez que vous souhaitez une redirection vers une adresse web:
Redirection de nom de domaine chez OVH - Etape 2

Redirection de nom de domaine chez OVH – Etape 2

  • Ensuite, dans notre cas, il faut indiquer que nous souhaitons une redirection “visible”:
Redirection de nom de domaine chez OVH - Etape 3

Redirection de nom de domaine chez OVH – Etape 3

  • Enfin, c’est sur le dernier écran que vous indiquez que vous souhaitez une redirection permanente, et que vous indiquer la nouvelle url, avec le nom de domaine (il faut indiquer l’url complète, avec le protocole http ou https selon le cas…):
Redirection de nom de domaine chez OVH - Etape 4

Redirection de nom de domaine chez OVH – Etape 4

 

  • Vous aurez ensuite un message indiquant que la demande de redirection a bien été prise en compte, et qu’il faut un délai de 4 à 24h pour être effective.

Les bons hébergeurs proposent ce type de redirection. Chez phpnet, vous pouvez suivre le guide ici

Les deux méthodes suivantes demandent plus de connaissances techniques et ne doivent être utilisées que si vous ne pouvez pas utiliser la méthode précédente, et si vous savez ce que vous faites, car un mauvais réglage peut planter votre site
Donc n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour les mettre en place…

2. Redirection via le fichier .htaccess:

Vous pouvez aussi le faire dans un fichier que vous devez placer à la racine de votre site, le  fichier .htaccess. Il se peut que ce fichier existe déjà avec d’autres instructions, donc il faut juste ajouter les instructions de redirection dedans.

#Redirection de l'ancien nom de domaine
RewriteCond %{HTTP_HOST} ^(?:www\.)?domaine-a\.fr [NC]
RewriteRule ^/?(.*) http://www.domaine-b.fr/$1 [L,R=301]

N’oubliez pas de créer un nouveau compte Search Console + Google analytics

Si vous faisiez le suivi de votre site avec des outils d’analyse comme Google Search Console et Google Analytics, n’oubliez pas d’aller faire les modifications nécessaires:

  • pour Google Analytics, vous devez aller changer le nom de domaine dans la propriété et la (ou les) vue(s):

Changer le nom de domaine dans la propriété Google Analytics

 

Changer le nom de domaine dans la vue Google Analytics

  • Pour Google Search Console, vous devez créer une nouvelle propriété:
Ajouter une propriété dans Google Search Console

Ajouter une propriété dans Google Search Console

Faites la même chose pour les autres services d’analyse que vous pourriez utiliser (Bing Webmaster Tools par exemple).

J’ai plusieurs noms de domaine

Si vous avez enregistré plusieurs noms de domaine pour votre activité (par exemple avec diverses extensions, ou avec et sans tirets), vous pouvez faire comme ci-dessus des redirections 301 de vos noms de domaines secondaires vers votre nom de domaine principal:

  1. vous choisissez votre nom de domaine principal, celui où vous allez installer votre site, par exemple monentreprise.fr
  2. pour chacun des noms de domaine secondaires que vous avez (ex: monentreprise.com, mon-entreprise.fr), vous faites une redirection permanente comme indiqué ci-dessus.

J’ai oublié de renouveler mon nom de domaine

Cela peut arriver, même si je pense que c’est rare, car les registrars font généralement plusieurs relances, suffisamment à l’avance pour ne pas vous prendre de cours…

Vérifiez bien toujours votre adresse email de contact chez votre bureau d’enregistrement (prenez une adresse différente de celle de votre nom de domaine, une adresse générique par exemple, et que vous consultez régulièrement…)

Si vous ne renouvelez pas votre nom de domaine avant sa date d’expiration, celui-ci va passer par plusieurs états avant d’être “remis sur le marché”:

  • durant la période de grâce , vous pouvez encore renouveler votre nom de domaine sans frais supplémentaires. Mais votre site a généralement été suspendu, et vos emails liés au nom de domaine ne fonctionnent plus. Tout reviendra dans l’ordre quand vous aurez payé le renouvellement (il faudra cependant tenir compte d’un délai pouvant aller jusqu’à 24h le temps que les DNS se propagent et permettent à nouveau l’affichage du site)
  • vient ensuite la période de rédemption: vous pourrez encore récupérer votre nom de domaine, mais en payant un supplément.
  • ensuite, le nom de domaine est à nouveau disponible, vous pouvez aller le réserver à nouveau en espérant que quelqu’un ne soit pas passé avant vous (“premier arrivé, premier servi” 😉 )

Même si on peut encore récupérer son nom de domaine après sa date d’expiration, évitez que cela vous arrive, car cela peut avoir des conséquences fâcheuses pour votre référencement (après expiration, le site ne fonctionne plus, donc si les robots de moteurs de recherche passent par là, ils risquent de supprimer votre site de son index..), et vos mails ne fonctionnent plus…

La plupart des bureaux d’enregistrement et hébergeurs proposent une option de renouvellement automatique par prélèvement, donc si vous êtes un peu étourdi, choisissez cette option, vous pourrez dormir tranquille 😉

Je veux transmettre mon nom de domaine

 Changement de propriétaire

Vous pouvez vouloir modifier le propriétaire d’un nom de domaine, par exemple si vous récupérez un nom de domaine auprès de quelqu’un d’autre qui vous le cède, ou si il y a eu une erreur au moment de l’enregistrement, par exemple si le prestataire qui vous l’a réservé l’a mis à son nom.

C’est le propriétaire actuel du nom de domaine qui initie la demande, depuis le panel d’administration de son nom de domaine, il y a un bouton qui mène vers un formulaire pour indiquer les coordonnées du nouveau propriétaire.

Changement de propriétaire de nom de domaine chez ovh

Procédure de changement de propriétaire de nom de domaine chez ovh

 

changement de propriétaire de nom de domaine chez phpnet

Procédure de changement de propriétaire de nom de domaine chez phpnet

Deux emails seront envoyés, l’un à l’actuel propriétaire du nom de domaine (celle qui est indiquée dans son compte), une au futur propriétaire (indiquée au moment de la demande de transfert).

Ces emails invitent chacun des protagonistes à valider la demande dans un délai de 60 jours.

 Je veux changer de registrar

Vous pouvez souhaiter changer de registrar (bureau d’enregistrement), par exemple parce que vous souhaitez que votre nom de domaine soit géré par le même prestataire que l’hébergement de votre site.

Pour pouvoir être transféré, plusieurs conditions doivent être remplies:

  • Le domaine doit avoir été créé il y a plus de 60 jours.
  • Le domaine ne doit pas avoir été transféré ou avoir changé de propriétaire durant les 60 derniers jours.
  • Le domaine doit être actif et expirer dans plus de 30 jours
  • Le nom de domaine doit être déverrouillé chez le registrar source. En le déverrouillant, vous obtiendrez le code de transfert.
  • vous devez avoir l’autorisation de faire la demande de transfert. Le propriétaire du nom de domaine sera alerté de la demande de transfert. Vérifiez donc bien que l’adresse que vous avez indiquée dans votre compte du registrar “source” est bien correcte.
  • Pour valider le transfert, vous devrez indiquer au registrar cible le “code de transfert” qui est fourni par le registrar source au moment où le nom de domaine est déverrouillé. Vous devez donc être en mesure de le récupérer.

Conclusion:

Ce petit tour d’horizon du fonctionnement des noms de domaine est terminé, j’espère qu’il vous a été utile et que vous y avez trouvé les informations dont vous aviez besoin. Si ce n’est pas le cas, si quelque chose n’est pas clair, où si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à me le dire dans les commentaires ci-dessous, je serai heureuse de vous répondre.

 

Vous aimez? Faites-le savoir!
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.