Quel logiciel choisir pour créer son site web?

Que vous ayez décidé de créer votre site par vous-même ou de rechercher un prestataire à qui en confier la création, il est bon de connaître les solutions qui s’offrent à vous.

Je vais vous présenter dans cet article deux types de logiciels de création de site, ou CMS.

CMS = Content Management system : système de gestion de contenu.

Un CMS est un logiciel ou un programme informatique permettant de créer et de gérer des sites internet simplement, sans avoir besoin de connaître les langages de programmation comme html, php, css, etc…

Les CMS open source

Que signifie “Open source”?

  • on peut librement modifier le code, et donc ajouter des fonctionnalités.
  • les plus connus sont développés par des communautés importantes de développeurs bénévoles ou des sociétés qui constituent un véritable écosystème autour de ces logiciels (forums, tutoriaux, blogs, freelances, agences, etc.)

Exemples de CMS open source:

WordPress, Joomla, Drupal pour les sites vitrines.

Prestashop ou WordPress avec l’extension Woocommerce pour les boutiques e-commerce.

Le plus populaire est WordPress, qui représente en 2018 plus de 30% des sites dans le monde (source: https://w3techs.com/technologies/overview/content_management/all)

Créer son site avec un CMS Open Source:

Voici résumées les différentes étapes lorsqu’on crée un site avec un CMS Open Source:

  • Réserver un nom de domaine
  • Choisir un hébergement
  • Faire pointer votre nom de domaine vers votre hébergement
  • Installer le CMS (la plupart des plateformes d’hébergement proposent une installation simple depuis leur interface de gestion)
  • Choisir un thème graphique pour votre site et l’installer.
  • Configurer votre site: installation d’extensions si vous souhaitez ajouter des fonctionnalités particulières (ex: agenda d’événements, inscription à la newsletter, portfolio, etc.), installer et paramétrer les extensions de sécurité et de sauvegardes, installer et paramétrer les extensions pour gérer l’optimisation du référencement, etc.)
  • Et bien sûr intégrer votre contenu: choisir les différentes rubriques, créer les pages, intégrer les textes et les images.

Facilité d’utilisation:

La facilité peut varier d’un CMS à un autre, WordPress étant réputé comme plus simple à installer et à utiliser que Drupal ou Joomla.

L’installation d’un thème graphique et d’extensions est assez simple.

Les sites peuvent avoir tendance à se ressembler, mais le choix de thèmes, par exemple sous WordPress, est très large, et un thème peut être personnalisé, cependant il faut parfois quelques connaissances en programmation (html et css) pour le faire, en respectant les bonnes pratiques.

Un CMS comme WordPress peut-être utilisé avec un constructeur de page, qui est une extension qui permet de faire des mises en page complexes grâce à une interface simple et intuitive. Cela rend la création de site assez ludique.

Sécurité

Il est indispensable de prendre en compte la sécurité lorsqu’on utilise un CMS, en particulier un CMS populaire comme WordPress.

Donc lorsqu’on créé son site avec un CMS Open Source, il faut impérativement:

– faire les réglages de sécurité de base: protéger l’url de l’interface d’administration, protéger le formulaire de connexion contre les attaques brute force (tentatives de forcer la connexion à l’interface d’administration), modifier le nom de la base de données, etc..

– installer une extension de sauvegarde, pour pouvoir remettre en ligne son site assez simplement en cas de problème

– faire les mises à jour du CMS, de ses extensions et de son thème régulièrement.

Si vous faites votre site vous-mêmes, vous ne pouvez pas négliger ces étapes, et si vous faites appel à un prestataire (agence ou freelance), celui-ci doit sécuriser votre site et vous proposer une prestation de maintenance régulière.

Coût:

Le logiciel en lui-même est gratuit le plus souvent. C’est le cas de WordPress, Joomla, Drupal, Prestashop.

Mais il y aura quand même des frais:

le nom de domaine, compter entre 10 et 15€ par an, cela dépend de l’extension du nom de domaine (un .com est un peu plus cher souvent qu’un .fr, et les extensions “exotiques”, comme .bzh, .baby, .coach encore plus chères – et pas forcément intéressantes d’ailleurs, mais ça c’est une autre histoire…)

l’hébergement: même chose, les tarifs sont variables, d’une quarantaine d’euros par an pour un hébergement mutualisé “de base” à plusieurs centaines d’euros pour un hébergement dédié. Pour un simple site vitrine un hébergement mutualisé suffit généralement, mais si vous avez une boutique e-commerce avec pas mal de trafic (et surtout si c’est votre principale source de revenus), il faut prendre un hébergement d’un niveau supérieur.

– il existe beaucoup de thèmes gratuits qui peuvent suffire pour votre site, mais parfois vous voudrez un thème un peu plus élaboré, et il vous faudra acheter un thème premium (compter entre 50 et 80€ ).

– de même, vous pourrez étendre les fonctionnalité de votre site avec des extensions gratuites, mais dans certains cas, vous ne pourrez le faire qu’avec des extensions payantes. Les prix des extensions sont variables.

– si vous passez par un prestataire pour installer, paramétrer et intégrer les contenus, il faudra ajouter le coût de sa prestation, qui va dépendre de la complexité et de la taille de votre site.

– si vous souhaitez le faire vous-même, il faudra compter… votre temps de travail, qu’il ne faut pas négliger…

Avantages des CMS Open source:

– souplesse pour faire évoluer votre site: vous souhaitez ajouter un calendrier d’événements, ou un formulaire d’inscription à votre newsletter, ou une section e-boutique à votre site? Vous trouverez forcément une extension pour cela, et si elle n’existe pas, vous pourrez la faire développer.

– les principaux CMS étant très populaires, il y a des milliers de ressources (tutoriaux, blogs, forums, freelance) pour vous aider à la prendre en main

– pérennité: en choisissant un logiciel populaire, qui a fait ses preuves et qui est utilisé par des milliers de sites dans le monde, vous ne risquez pas de voir cette technologie disparaitre et votre site avec Winking smile

Inconvénients des CMS Open source

– vous êtes en charge de la réservation d’un hébergement, vous devez prendre en compte vous-même la sécurité de votre site.

– il n’est pas nécessaire de connaître la programmation pour créer un site avec un CMS, mais vous allez devoir quand même vous pencher sur certains aspects “techniques”, comme faire pointer le nom de domaine vers votre hébergement, vous assurer que votre site est bien sécurisé, faire les mises à jour régulièrement, etc.

Les CMS hébergés

Ce sont des plateformes qui proposent un service “tout en un”, souvent sous forme d’abonnement.

Exemples de CMS hébergé

Wix, Jimdo, Shopify (boutiques e-commerce)

Créer son site avec un CMS hébergé:

– se créer un compte

– choisir votre offre

– choisir son thème graphique, éventuellement apporter quelques personnalisation (limitées, vous ne pouvez pas créer un thème complétement personnalisé)

– choisir et connecter votre nom de domaine

– entrer votre contenu

 

Facilité d’utilisation:

Comme ces logiciels sont pensés pour les débutants, ils sont généralement faciles à prendre en main et assez intuitifs.

Vous pouvez choisir un thème parmi leur bibliothèque de thèmes.

Vous pourrez ajouter des fonctionnalités par le biais d’extensions, mais en fonction de l’offre à laquelle vous avez souscrit, les possibilités seront limitées, et vous devrez payer en plus pour avoir les fonctionnalités supplémentaires.

Coût:

Les CMS hébergés proposent des offres par abonnement.

Le coût peut aller de 0€ (offre limitée avec logo du cms) à plus de 300€ par an pour les offres pro avec option e-boutique.

Ce tarif comprend généralement l’hébergement, le nom de domaine pour la première année chez Jimdo et Wix), les fonctionnalités de base en fonction du plan choisi.

Vous devez donc bien étudier les différents offres d’abonnement proposées pour être sûrs de celle qui correspond le mieux à votre projet.

N’oubliez pas de prendre en compte le temps que vous aller passer à créer vos pages.

Avantages:

– simplicité: pas besoin de se soucier d’un hébergement ni d’installer quoi que ce soit, vous choisissez votre abonnement, vous payez, vous avez directement accès à l’interface de création de votre site.

– pas besoin de se soucier de la sécurité ou des sauvegardes… quoique… Il semble que Jimdo ne propose pas de base les sauvegardes, puisqu’ils conseillent de passer par des logiciels tiers (voir sur cette page). Et Wix par exemple ne garantit pas la sécurité de leur outil (https://fr.wix.com/about/terms-of-use, chapitre 12. Exclusions de garantie). Finalement, je devrais passer plutôt ce point dans les inconvénients…

Inconvénients:

  • Les personnalisations (graphiques et fonctionnalités) sont limitées
  • Les CMS hébergés ne conviennent pas à tous les types de site:  pour un site avec beaucoup de contenu, ou un site e-commerce vraiment performant (nombreuses références produit, déclinaisons, etc.), mieux vaut utiliser un CMS tel que WordPress ou Prestashop.
  • Vous ne pourrez pas récupérer votre site pour changer d’hébergeur: si transférer un site WordPress d’un hébergeur à l’autre est relativement simple, passer de Wix à Jimdo ou de Wix à WordPress est impossible. Vous pourrez au mieux récupérer vos textes et photos, mais toute la belle mise en page que vous avez passé des heures à peaufiner devra être refaite dans le nouveau CMS. Le contenu vous appartient, mais pas l’outil.
  • Vous êtes dépendant des changements (interface, tarifs, etc…) décidés par le service que vous avez choisi.
  • Vous n’avez pas la main sur la sécurité de votre site (voir ci-dessus).
  • Vous n’êtes pas complètement propriétaire de votre site.

 

Comment choisir entre un CMS Open source et un CMS hébergé

Le choix d’une solution pour créer votre site internet doit être mûrement réfléchi, car il dépend du type de site que vous souhaitez et de son évolution à plus ou moins long terme.

Avant d’envisager une solution technique, il convient de se poser les bonnes questions: vous pouvez lire mon article à se sujet ici.

Vous serez alors plus à même de choisir une solution technique:

Le CMS Open source est pour vous si:

– vous souhaitez avoir la main sur les différents aspects de votre site (design, sécurité, fonctionnalités, etc.) et pouvoir le faire évoluer.

– votre site aura beaucoup de contenu: nombreuses pages et rubriques, gros catalogues produits avec déclinaisons…

– votre site aura des fonctionnalités avancées: forum, espace membre, etc

– vous n’avez pas trop peur de l’aspect technique… Et n’oubliez pas, si vous êtes vraiment allergiques, mais que votre projet de site correspond à un des points ci-dessus, vous pouvez faire appel à un prestataire spécialisé dans le CMS Open Source de votre choix, pour créer le site dont vous avez besoin.

Le CMS hébergé est pour vous si:

– Vous souhaitez un site très simple, avec peu de pages

– Vous voulez un site rapidement et sans trop d’effort

– Vous êtes complètement allergique à la technique et vous ne voulez pas (ou ne pouvez pas) payer un prestataire pour vous aider à créer votre site. Cependant n’oubliez pas que vous paierez un abonnement  tous les mois pour un site dont vous ne serez jamais complètement propriétaire.

On peut comparer un site créé sur un CMS hébergé à une maison dont on est locataire, alors qu’un site construit sur un CMS Open Source est comparable à une maison dont est le propriétaire.

Vous pouvez me faire part de vos questions, remarques ou expériences dans les commentaires ci-dessous:

Vous aimez? Faites-le savoir!
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.